01 février 2021 - 17:22 |

Premier Centre de services agricoles en faveur de la filière cacao en Côte d’Ivoire

Le projet Maximizing Opportunities in Cocoa Activity (MOCA) de l’initiative Food for Progress du département américain de l’Agriculture (USDA) et mis en œuvre par Cultivating New Frontiers in Agriculture (CNFA), organisation internationale de développement agricole basée à Washington D.C., inaugure aujourd’hui le premier Centre de services agricoles (CSA). Dénommé « Boutique Callivoire », MOCA a collaboré avec la filiale du groupe UPL, Callivoire, pour créer une nouvelle dynamique qui promeut le commerce de proximité́ et l’accès à des services d’intrants et des conseils agricoles de premier choix.

Suite à l’appel à projets MOCA lancé début 2019, la « Boutique Callivoire » a été l’une des quatre organisations sélectionnées pour recevoir une subvention pour la création de CSA en Côte d’Ivoire. Avec un budget total d’investissement de FCFA 52 428 069 ($97 229) – incluant la subvention de MOCA, l’appui de Callivoire et la contribution de la « Boutique Callivoire » – le CSA proposera une large gamme de produits phytosanitaires homologués mais aussi des services comme des conseils de proximité, des formations aux bonnes pratiques agricoles et à l’utilisation sûre des produits phytosanitaires, indique le communiqué. Trois autres centres devraient donc voir le jour. 

Le projet MOCA (Lire : Les Etats-Unis lancent en Côte d'Ivoire le Food for Work dans le cacao), d’une durée de 3 ans ; vise à booster l’efficacité de la chaîne de valeur du cacao ivoirien à travers une amélioration de la qualité et de la disponibilité de la production et des intrants, une amélioration de la récolte et de la manutention après récolte, ainsi qu’une facilitation des relations commerciales et un renforcement des capacités des producteurs afin de mieux répondre à la demande du marché international.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +