01 mai 2007 - 15:16 |

Commerce équitable : l'offre se diversifie

30/04/2007. Le commerce équitable en France est en pleine expansion et les Français y sont de plus en plus sensibles. Un essor qui a été consécutif à l’introduction des produits équitables, essentiellement alimentaires, dans la grande distribution. Si Monoprix et Auchan ont été précurseurs, les autres enseignes ont suivi et offrent au moins un produit équitable labellisé en marque propre.
Si la grande distribution a donné une impulsion, l’offre s’est aussi considérablement enrichie. Le commerce équitable ne se limite plus seulement au café, au thé, au chocolat ou à la banane, plus généralement à alimentaire. Un alimentaire, qui se diversifie aussi avec des premières céréales, des glaces, des compotes de fruits, des chips de banane … De nouveaux segments de marché se sont développés avec le textile, des vêtements en passant par le linge de maison mais aussi des « doudous », la chaussure, principalement des baskets, et la cosmétique en pleine croissance. Une offre évolutive, montrant que le commerce équitable, même s’il demeure un marché de niche, commence à entrer dans la vie courante des consommateurs.

Si l’alimentaire domine, le textile et les cosmétiques s’affirment
Introduit, il y a un peu plus de deux ans, le coton équitable commence à trouver ses marques. Au troisième Forum National du Commerce Equitable (FNCE), qui s’est tenu à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris les 27 et 28 avril, 30 marques ont exposé contre 12 en 2005 et 20 en 2006. L’offre est très étoffée avec de la haute couture, du prêt à porter, des accessoires, du linge de maison (couette, drap, serviette …). 40 marques, dont Armor Lux, Célio, la Redoute, se sont engagées dans le coton équitable. Des exposants qui travaillent principalement avec l’Asie et en particulier l’Inde où l’on trouve simultanément matière première et usines de confection, ce qui n’est pas le cas en Afrique.
De grandes entreprises publiques françaises suivent aussi le mouvement. Ainsi la Poste a depuis 2 ans choisi de privilégier le coton équitable pour les vêtements professionnels de ses postières et postiers. En 2006, quelque 110 000 débardeurs et tee-shirt ont été fournis avec du coton équitable provenant du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso et du Cameroun et certifié par Max Havelaar. En 2007, cela concernera 350 000 haut de tenu. Parallèlement, la Poste offre à la vente dans les 200 espaces « boutiques » des bureaux de poste une gamme de produits équitables (papeterie, stylo, carterie ..). La SNCF lui emboîte le pas avec les chemises et chemisiers des contrôleurs en coton équitable, soit environ 10 000 pièces.
Nouveaux venus dans la gamme du commerce équitable, les cosmétiques. Quelques entreprises exposaient au FNCE : Forest People, Jardin Bio Etic, Karawan Themis. Elles allient souvent plusieurs notions : équitable, biologique, naturel, bien être, santé, beauté, environnement… ce qui permet de toucher un large public. Un secteur en pleine croissance. Certaines marques sont présentes dans la grande distribution et de grandes entreprises de la cosmétique, comme l’Oréal ou encore Clarins, s’intéressent de près à ce type de produit.

Le commerce équitable en chiffres en France
166 millions d’euros en 2006 de chiffre d’affaires contre 12 millions en 2001
10 300 points de vente en 2005 avec un chiffre d’affaires consolidé de 90 millions d’euros
1 500 produits sont labellisés Max Havelaar.
76% des Français connaissent le commerce équitable ;
2,80 euros c’est le montant que chaque Français a dépensé pour des produits labellisés Max Havelaar, en hausse de 40% par rapport à 2005 ;
8 produits équitables labellisés sur 10 sont achetés en hyper et supermarché.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +