01 juin 2017 - 12:45 |

En Côte d'Ivoire, le dynamisme des exportations de caoutchouc compense le coton

Les exportations de caoutchouc naturel de Côte d'Ivoire ont fait un bond de 30% sur les quatre premiers mois de 2017, atteignant 203 581 tonnes (t) contre 156 480 t sur la même période en 2016, selon les données provisoires portuaires publiées hier.

Le port de San Pedro gagne en puissance sur celui d'Abidjan sur le segment du caoutchouc. En effet, sur le seul mois d'avril, les volumes exportés ont été de 21 398 t du port d'Abidjan, en très légère baisse rapport à avril 2016 (21 673 t), alors que 18 540 t étaient expédiées du port de San Pedro contre 15 872 t en avril 2016.

Rappelons que la Côte d'Ivoire est le premier producteur africain de caoutchouc naturel, avec des exportations en hausse ces dernières années, depuis la fin de la crise politique en 2011.

Une performance qui compense la  perte de vitesse sur le coton. Toujours sur les quatre premiers mois de l'année, les exportations de la fibre blanche n'ont été que de 159 450 t contre 212 242 t sur l la même période en 2016. Une baisse, donc, quasiment du quart du volume.  Proportionnellement parlant, sur le seul mois d'avril, la chute au port d'Abidjan est plus importante que celle accusée par San Pedro. Ont été expédiées d'Abidjan 25 595 t de coton en avril 2017 contre 44 595 t en avril 2016, et de San Pedro 15 197 t contre 17 377 t en avril l'année dernière.

Filières: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +