01 juillet 2014 - 00:00 |

De l'effet bénéfique des déchets d'huile de palme

 

En Indonésie, les planteurs utilisent les déchets issus de l’extraction de l’huile de palme pour fertiliser leurs plantations. Cette pratique non seulement présente à court terme des effets bénéfiques sur la production, mais des chercheurs du Cirad entre autres montrent que l’application continue de ces produits organiques améliore les caractéristiques des sols, selon un communiqué du centre français de recherche.

C’est particulièrement le cas des sols sablo-limoneux, qui sont moins acides que les sols sableux. Les teneurs en carbone et en azote sont multipliées par 1,6 et 1,8. Pour ce qui est des sols sableux, plus fragiles, l’amélioration est aussi nettement visible. Les teneurs en carbone et azote vont jusqu’à doubler et l’acidité diminue. Seule exception : lorsque les planteurs utilisent des engrais minéraux, même de façon minime. L’effet bénéfique est alors considérablement atténué voire annulé. A condition de restreindre les applications d’engrais minéraux, les planteurs maintiennent donc la fertilité de leurs sols. Ils réduisent ainsi les impacts environnementaux de leurs plantations tout en faisant des économies.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +