01 août 2022 - 15:27 |

Le PPIPS, nouvel instrument de la BOAD pour doper l’énergie solaire en Afrique de l'Ouest

Les pays de l’Afrique de l’Ouest les moins avancés en terme d’accès à l’énergie – le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger et le Togo – vont bénéficier d’un nouveau mécanisme innovant de financement de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) pour promouvoir les investissements privés dans l’énergie solaire.

Le Programme de promotion des investissements privés dans le secteur des énergies solaires (PPIPS), destiné au secteur privé, vise à créer un cadre favorable à l’investissement privé dans le secteur des énergies solaires, en levant les barrières financières et techniques.

Doté de FCFA 165, 958 milliards (€253 millions),  financé par le Fonds vert pour le climat (FCFA 40 milliards), la BOAD (FCFA 40 milliards) ainsi que des institutions financières locales et le secteur privé, le PPIPS apportera au secteur privé un soutien technique (formation, sensibilisation, marketing) et financier sous forme de prêts directs concessionnels.

Au terme du programme, les pays cibles devraient parvenir à quadrupler leur capacité de production d’énergie solaire pour atteindre une capacité de 1 192 MW à l’horizon 2030.

 

Pays: 
Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +