01 septembre 2022 - 16:07 |

L’ICCO révise à la hausse le déficit mondial en cacao pour 2021/22

Dans ses dernières prévisions, l'Organisation internationale du cacao (ICCO) a révisé à la hausse le déficit mondial en cacao à 230 000 tonnes pour la campagne en cours 2021/22 (octobre-septembre) contre 174 000 tonnes lors de sa précédente estimation.

Un  accroissement du déficit consécutif à une baisse attendue de la production de 6,8% à 4,890 millions de tonnes contre 4,923 Mt précédemment.  « L'inflation a pesé sur les prix des intrants agricoles, entraînant une réduction de l'utilisation des engrais, ce qui, combiné à des conditions météorologiques et des maladies moins propices, a contribué à la tendance à la baisse observée dans la production mondiale de cacao », observe l’ICCO.

Contre toute attente, la consommation mondiale de cacao s’est maintenue. L’ICCO a revu à la hausse les broyages, plus 1,5%, pour 2021/22.

La demande de cacao devrait même rebondir en 2022, tirée par la croissance en Asie et l'augmentation de la transformation en Europe avec la reprise des voyages et du tourisme selon les industriels. "En Asie, la transformation des fèves est supérieure aux niveaux d'avant la pandémie et en Europe, elle est revenue aux niveaux d'avant la pandémie", indique à Reuters Michel Arrion, directeur exécutif de l’ICCO, en marge d'une conférence de l'industrie à Singapour.

La transformation des fèves de cacao en Asie devrait atteindre environ 900 000 tonnes en 2022, contre environ 820 000 tonnes il y a un an.

Toutefois de nombreuses incertitudes pèseront  sur la demande dans  les prochains mois compte tenu de la conjoncture économique.

iccoo.png

Pays: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +