02 février 2010 - 00:00 |

L'Afrique bénéficiera-t-elle de la baisse de la cotonculture chinoise ?

Les superficies chinoises en baisse de 4,9%

Selon une enquête réalisée par la China Cotton Research Institute auprès de 4 000 cotonculteurs situés dans 16 provinces du pays, les superficies dédiées à la culture du coton devraient se contracter de 4,9% en 2010 et ne totaliser que 4,78 millions d’hectares. En effet, d’autres cultures, comme les céréales ou encore les fruits, apparaissent aux yeux des fermiers comme beaucoup plus rentables.
De ce fait, la Chine devrait importer davantage de coton cette année. Les autorités ont déjà relevé les quotas d’importation après la baisse de plus de 10% de la production de coton en 2009. Rappelons que le gouvernement avait constitué un stock de 2,72 millions de tonnes (Mt), ce qui a permis aux producteurs d’écouler leurs marchandises mais pas réellement d’améliorer leurs revenus. En effet, le renchérissement des intrants, dont l’utilisation est intensive dans la culture du coton, a réduit de 20% la profitabilité de cette culture par rapport à d’autres comme les céréales. Rappelons que les céréaliers chinois bénéficient de subventions publiques.
La China Cotton Research Institute recommande donc au gouvernement d’accroitre les subventions à la culture du coton, d’inciter à planter des variétés à haut rendement et à réduire le coût de la main d’œuvre.
Rappelons que les importations chinoises de coton ont baissé de 28% en 2009, à 1,5 Mt, dont 40% étaient en provenance des Etats-Unis et 16% d’Afrique. Cette baisse des importations de la fibre à l’état brut s’expliquerait par la baisse des exportations chinoises de produits textiles liés à une demande mondiale en berne du fait de la crise économique.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +