02 mars 2017 - 12:30 |

Baisse attendue de la production mondiale de céréales

En matière céréalière, 2017 ne devrait pas ressembler à 2016. La FAO estime à 2 600 millions de tonnes (Mt) la production en 2016, en hausse de 7,9 Mt sur l'année précédente, notamment grâce à "une relance record en Amérique centrale et de plus grandes cultures céréalières en Asie, en Europe et en Amérique du Nord", souligne l'organisation aujourd'hui, à l'occasion de la parution de ses Perspectives de récoltes et situation alimentaire.

Les premières prévisions mondiales de la FAO pour la production de blé en 2017 indiquent une baisse de 1,8% par rapport au niveau record enregistré l'année dernière, selon le communiqué. Cela est principalement dû aux prévisions faisant état d'une baisse de la production de 20% aux Etats-Unis, où les superficies ensemencées pour le blé d'hiver n'ont jamais été aussi réduites en l'espace de 100 ans. Les prévisions pour les cultures de maïs en 2017 sont favorables au Brésil et en Argentine et les perspectives sont bonnes, de manière générale, pour les céréales secondaires dans tout l'hémisphère sud. Les perspectives pour le riz sont mitigées mais il est encore trop tôt pour se prononcer de manière catégorique pour de nombreuses autres cultures importantes à travers le monde.

Hausse de 50% de la récolte de maïs en Afrique du Sud

En Afrique australe, les récoltes de maïs, amoindries par le phénomène El Niño, devraient s'améliorer cette année, avec notamment la production sud-africaine qui devrait augmenter de plus de 50% depuis 2016 et avec des tendances semblables vers la hausse dans les pays voisins. Néanmoins, une invasion de chenilles légionnaires et des inondations au Mozambique, en Zambie et au Zimbabwe pourraient limiter les gains de production en 2017.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +