02 mars 2018 - 15:45 |

Le Conseil ivoirien du café-cacao aurait sur-estimé la campagne, mettant à mal des exportateurs

En Côte d'Ivoire, le Conseil du café-cacao (CCC) aurait vendu par anticipation 170 000 t de contrats d'export de plus que ce que la Côte d'Ivoire devrait effectivement produire, ont indiqué à Reuters deux responsables du CCC. Cette erreur de calcul laisserait certains exportateurs dans l'incapacité de remplir leurs obligations contractuelles et le CCC était en discussion en cette fin de semaine avec ces opérateurs pour évoquer des solutions.

Rappelons que le CCC vend par enchères électroniques et par anticipation, 70 à 80% de la campagne à venir afin de déterminer le niveau de prix qui pourra être garanti au planteur sur cette dite campagne. Les exportateurs, quant à eux, achètent le reste sur la base de ventes spot.

Or, pour l'actuelle campagne principale, qui court d'octobre à mars, le CCC aurait vendu par anticipation l'équivalent de 1,53 Mt de permis à exporter. Or, le CCC estime maintenant que la production principale n'atteindrait que 1,36 à 1,38 Mt, une baisse liée aux mauvaises conditions météorologiques et aux sorties frauduleuses de fèves du pays, vers le Ghana notamment.

"Nous sommes face à une situation inédite où le Conseil est en défaut vis-à-vis de certains exportateurs qui détiennent des contrats mais qui n'ont pas les fèves", explique à Reuters un directeur d'entreprises d'exportation.

Sans doute que le CCC proposera aux exportateurs de reporter leurs contrats sur la prochaine campagne, en octobre prochain. Il pourrait aussi purement et simplement annuler le contrat et verser aux exportateurs une pénalité.

Ceci dit, la hausse des cours du cacao sur les marchés à terme de Londres et de New York depuis la fin du mois de janvier fait monter la pression sur les exportateurs.  "C'est au Conseil de faire des propositions, mais certains de nos clients en Europe veulent leur cacao maintenant que le prix est élevé, ce qui complique tout", a précisé un autre exportateur à Reuters.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +