02 mai 2017 - 12:00 |

La filière palmier à huile en Côte d’Ivoire s’attelle à la traçabilité

L’Association interprofessionnelle de la filière palmier à huile (AIPH) a signé la semaine dernière à Irobo un accord interprofessionnel sur l’exploitation de la plateforme de traçabilité et du code de bonne conduite des acteurs de la filière palmier à huile, indique l’AIP. Cet accord permet d’identifier les producteurs et tous les autres acteurs, de maitriser le verger, les quantités produites ainsi que les transactions nationales et internationales, indique le président de l’interprofession Jean Louis Kodo.

Rappelons que l’AIPH regroupe toutes composantes de la filière à savoir la Fédération nationale des coopératives de planteurs de palmier à uuile de Côte d'Ivoire (Fenacopah-CI), l'Association professionnelle des sociétés agricoles du palmier en Côte d'Ivoire (Aprosap CI I), Le Groupement des industriels transformateurs d'huile de palme (Gith) ainsi que les acteurs opérant dans la recherche et le financement comme Centre national de recherche agronomique (Cnra) et le Fonds d'extension et de renouvellement pour le développement de la culture du palmier (Fer-Palmier).

 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +