02 juillet 2019 - 17:23 |

La province chinoise de Hunan intéressée par la noix de cajou de Côte d'Ivoire

La Côte d’Ivoire et la province chinoise de Hunan doivent collaborer dans le domaine de l’agriculture, des TIC et du tourisme, a-t-il été souligné vendredi lors de la rencontre entre le ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, et  Zu Dahze, gouverneur de la province à l'occasion de la première exposition économique et commerciale sino-africaine.

"La Côte d’Ivoire est connue pour sa diversité agricole dont fait partie notamment l’anacarde et la rovince de Hunan est réputée pour ses infrastructures industrielles. Nous pouvons donc travailler ensemble pour développer ce secteur", a précisé le gouverneur.

Pour sa part, Souleymane Diarrassouba a plutôt mis l'accent sur la transformation. "La Côte d’Ivoire regorge de ressources agricoles qui demandent à être transformées", invitant les opérateurs économiques chinois à investir dans la transformation agricole."Nous comptons sur la bonne collaboration entre les entreprises ivoiriennes et chinoises pour construire des unités industrielles en vue de la transformation des produits agricoles ivoiriens en produits finis et à les exporter directement en Chine. Cela nous donnera non seulement la possibilité de créer plus de valeur ajoutée mais aussi, de créer des emplois décents".

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +