02 août 2019 - 17:21 |

L’agriculture de décrue pour résoudre la sécurité alimentaire dans le Nord du Ghana

L'agriculture de décrue a le potentiel de réduire l'insécurité alimentaire dans le Nord du Ghana nous revèle l'étude "Évaluation de l'agriculture de décrue après la récession pour la sécurité alimentaire dans le nord du Ghana : une approche de modélisation d'optimisation" publiée  dans la revue Agricultural Systems. En effet, les aliments cultivés durant la saison des pluies sont généralement limités et ne permettent pas de répondre aux besoins des populations durant les longs mois de la saison sèche. 

L’agriculture de décrue (FRA) est une pratique agricole qui consiste à profiter de l’humidité résiduelle du sol et des nutriments laissés par le retrait des eaux de crue pour prolonger la saison de croissance des plantes au-delà de la saison des pluies, jusqu’à la saison sèche afin d’accroitre les revenus des ménages et assurer la sécurité alimentaire des petits agriculteurs. Cette pratique est généralement réalisée par les agriculteurs du long des plaines inondables de la Volta blanche dans le Nord du pays.

L’étude perfectionne son approche en s’intéressant à la mixité des cultures – de niébé, d’arachide, de melon, d’oignon, de poivron et de tomate – qui permettent de maximiser les revenus. Les sommes récoltées permettront alors d’acheter des produits alimentaires et consommer durant les mois d’insécurité alimentaire. Par ailleurs, une FRA atteint son plein potentiel grâce à une sélection minutieuse de mélanges de cultures, un accès aux semences améliorées, une lutte antiparasitaire intégrée, au crédit et une intervention politique ciblée, ainsi qu’un soutien institutionnel.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +