02 septembre 2019 - 15:28 |

Sime Darby va de l’avant pour se désengager de l’huile de palme et du caoutchouc au Liberia

Annoncée en mars dernier (Lire nos informations), le géant malaisien de l’huile de palme Sime Darby Plantation Bhd a confirmé vendredi dernier à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels sa décision de quitter le Liberia dans les prochains mois. « Les actifs du Libéria demeurent déficitaires, mais nous sommes confiants sur une sortie appropriée dans les prochains mois. Nous sommes présents dans le pays depuis plus de 10 ans. Par conséquent, lorsque nous partons, nous souhaitons le faire de manière optimale » a déclaré Mohamad Helmy Othman Basha, directeur général du groupe. Si les négociations avec les trois parties échouent, l’actif sera restitué au gouvernement libérien en tant que «dernière option» précise le dirigeant.

Sime Darby avait signé une concession de 63 ans en 2009 pour exploiter 220 000 hectares de terres dans le nord-ouest du Libéria en plantations de palmiers à huile et d'hévéas. Mais à ce jour seuls 10 000 hectares ont été plantés en raison, notamment, de l’épidémie d’Ebola et de normes environnementales plus strictes.

Les produits de la vente des actifs au Liberia devraient servir à réduire les emprunts du groupe. Le groupe devrait aussi céder des actifs en Malaisie. Sime Darby Plantation a vu son bénéfice net baisser de 10% au deuxième trimestre à 27,8 millions de ringgits ($6,39 millions) par rapport à la même période en 2018 et son chiffre d’affaires diminué de 6,5% à 2,88 milliards de ringgits. Une baisse imputable en partie à la faiblesse des cours de l’huile de palme. "Le prix moyen de l’huile de palme brute a diminué de 15% en glissement annuel, passant de 2 379 ringgits la tonne à 2 021 ringgits, tandis que le prix moyen pour l’huile de palmiste a reculé de 39% en glissement annuel passant de 1 682 ringgits à 1 020 ringgits la tonne ", a précisé Mohamad Helmy Othman Basha. Il a ajouté qu’il anticipait une reprise des cours aux environs de 2200 ringgits au second semestre.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +