02 octobre 2019 - 12:59 |

13% du cacao mondial serait certifié Sustainable Agriculture/Rainforest

Lundi, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (UNEP) a attiré l'attention sur son programme cacao "Greening the Cocoa Industry"  portant sur la période 2013-2019 et qui s'achève, donc. Objectif : rendre la filière plus durable en termes environnemental et économique dans des pays tels que la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Nigeria, Madagascar, le Brésil, la République dominicaine, l'Equateur, l'Indonésie, la Papouasie Nouvelle Guinée et le Pérou.

Le projet couvre aujourd'hui 10% de la production mondiale de cacao, soit quelque 350 000 tonnes (plus que la production du Nigeria ou du Cameroun ou même de l'Equateur) cultivées sur 750 000 ha par 250 000 cacaoculteurs, précise l'UNEP. Des exploitations qui se veulent respectueuses de la biodiversité, des milieux naturels et de la sur-exploitation et qui sont appelées à suivre les standards du Sustainable Agriculture Network.  

En Afrique de l'Ouest, la biodiversité a ainsi été préservée dans le cadre du projet Tai en Côte d'Ivoire, du projet Juabeso/Bia au Ghana ou encore de Kanyang au Nigeria, précise encore l'agence spécialisée des Nations Unies. Une initiative soutenue par 54 marques d'entreprises qui ont contribué à hauteur de $ 24,5 millions en cofinancements pour ces projets.

L'UNEP rappelle que les ventes de cacao certifié Rainforest Alliance représentent aujourd'hui 5% des ventres mondiales. Le cacao certifié Sustainable Agriculture Network/Rainforest Alliance représentait en 2016 un million d'hectares de cacaoyers dans 15 pays et 13,6% des fèves certifiées mondialement.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +