02 octobre 2019 - 14:50 |

Nouvelle hausse de 20% du prix mimimum au planteur de cacao par Max Havelaar

Décidemment, tous les projecteurs sont tournés vers les cacaoculteurs et le géant du commerce équitable, Max Havelaar, n'est pas en reste. A l'occasion de la Journée mondiale du cacao hier, l'ONG a annoncé augmenter de 20%  son prix minimum garanti aux planteurs, ce qui le porte à $ 2 400 la tonne. A ceci s'ajoute la hausse de la prime de développement qui passe de $ 200 à  $ 240 la tonne.  Ceci s'ajoute à sa dernière hausse de 20% également en décembre dernier (cf. Face à un double constat d'échec, Fairtrade relève de 20% son prix minimum au cacaoculteur). En outre, pour le cacao issu de l’agriculture biologique, un montant additionnel de $ 300 par tonne (prix FOB) doit être payé, en plus de la prime de développement.

Rappelons que la Côte d'Ivoire et le Ghana avaient caressé l'espoir, il  ya quelques mois, d'un prix minimum garanti de $ 2 600 mais FOB, c'est-à-dire au port et non au planteur.

Dans son communiqué publié hier, Max Havelaar France rappelle quelques chiffres : "le cacao est la matière première qui a généré en 2018 un des meilleurs rendements pour les intermédiaires financiers à la Bourse de Londres (28%) grâce à des prix payés aux producteurs trop bas et une forte volatilité ; l’industrie du chocolat pèse $ 150 milliards et est dominée par une poignée de multinationales (3 entreprises représentent 60% de la transformation mondiale de cacao). On estime que 2,2 millions d’enfants travaillent dans les plantations et que les 5,5 millions de petits producteurs cacao - dont dépendent près de 50 millions de personnes – vivent souvent avec moins de 1 dollar par jour."

 

Quant à la France précisément, "chaque année, un Français consomme 7 kilogrammes de chocolat, dont seulement 76 grammes sont équitables."

 

Max Havelaar rappelle qu'en 2017, 263 000 producteurs de cacao œuvraient dans le cadre des conditions Fairtrade/Max Havelaar, ce qui portait sur 214 000 tonnes de cacao vendues  soit 5 % du marché mondial.

 

 

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +