02 novembre 2015 - 12:30 |

Le quinoa parviendra-t-il à prendre racine en Afrique de l'Ouest ?

Le quinoa fait petit à petit son chemin en Afrique de l'Ouest. Jeudi, à Lomé, en présence du ministre de l'Agriculture, une session de sensibilisation, communication mais aussi de dégustation de cette céréale très prisée et bien connue de l'Amérique latine a eu lieu. L'occasion pour l’Institut togolais de recherche agronomique (Itra) de restituer les résultats de sa recherche d’adaptabilité au Togo de cette culture.

En effet, suite à l'année du quinoa, en 2012, la FAO a classé cette céréale parmi les cultures  les plus prometteuses  pour l’humanité, la considérant comme une option effective pour résoudre le problème  de nutrition. 

Le cheval de bataille de la FAO

En mars dernier, 14 chercheurs et agents de vulgarisation du Togo, Burkina Faso, Ghana, Niger, Sénégal mais aussi du Cameroun et du Tchad avaient participé à un atelier de 4 jours à Dodowa, au Ghana, organisé par la FAO. Il s'agissait de démontrer  l’intérêt d'introduire la culture du quinoa en Afrique d el'Ouest et centrale, et améliorer les connaissances en matière  de production et des technologies de traitement du quinoa après  récolte. Jeudi, la session au Togo s'inscrivait donc dans le cadre de ce programme de la FAO.

Dans un premier temps et pour effectuer ses recherches, l'Itra a reçu 500g  de semences de la FAO. Après ces tests, a expliqué le ministre Ouro Kouar Agadazi, suivra une phase de vulgarisation où des semences devraient être distribuées aux agriculteurs. Ces derniers "auront la latitude de cultiver d’autres céréales comme le maïs, le sorgho, le mil. La culture contribue à la diversification des sources de revenus au niveau des zones rurales quand on sait que le kilo est vendu à plus de FCFA 1000", a-t-il indiqué.

La FAO a classé le quinoa comme "l’une des cultures les plus prometteuses pour l’humanité". C'est la seule plante céréalière qui contient les acides aminés essentiels, des traces d’éléments, des vitamines en quantités équilibrées et sans gluten. 

Le quinoa à la mode

En Amérique latine, notamment en Bolivie, au Pérou et en Equateur, on assiste à un véritable boom de la culture depuis que le quinoa est devenu un aliment à la mode en Occident. Sa demande a explosé .

Si le quinoa a toujours été produit dans ces 3 pays latino-américians pour l’autoconsommatio, depuis quelques années, de grandes surfaces ont été consacrées à cette culture devenue très lucrative : entre 2006 et début 2015, on prix sur les marchés mondiaux a triplé.

 

Mots-clés: 
Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +