02 novembre 2018 - 16:56 |

Le marché du café croule sous le Robusta

La campagne caféière 2017/18 a été excédentaire  de 2,58 millions de sacs de 60 kg (Ms), avec une production totalisant 164,81 Ms face à une consommation de 162,23 Ms, souligne l'Organisation internationale du café dans son dernier rapport mensuel.

Cet excédent est dû à la très forte hausse de la production de Robusta, de l'ordre de 11,7%, à 62,99 Ms, tandis que celle d'Arabica progressait de 2,2% à 101,82 Ms. Face à cette envolée, la consommation mondiale, quant à elle, tous cafés confondus, n'a progressé que de 1,8%.

Cette situation explique les faibles prix du café ces derniers mois, souligne l'organisation. Le prix indicateur composite de l'OIC est tombé à 98,17 cents la livre (lb) en septembre, soit 4,1% de moins qu'en août et au plus bas depuis octobre 2006 lorsqu'il était à 95,53 cents. Pour le quatrième mois consécutif, le prix de toutes les catégories de café ont baissé, avec la plus forte chute enregistrée chez les Robusta : ils ont baissé de 5% en septembre, à 76,70 cents la livre.

Entre les mois d'octobre 2017 et août 2018, les exportations de Robusta ont augmenté de 3,9% à 42 Ms. Depuis le mois de mai, ils ne cessent de croître. Au Brésil, les exportations de Robusta vert entre les mois de juin à août ont totalisé 1,19 Ms, soit 17 fois les volumes sur la même période l'année précédente. Au Vietnam, sur ces mêmes trois mois, les expéditions ont atteint 6,43 Ms, 21% de plus qu'en 2017. En revanche, le n°3 parmi les producteurs de Robusta, l'Indonésie, n'a exporté que 770 000 sacs sur ces trois mois, en baisse de 62,9% en raison d'une hausse de la consommation nationale et d'une productivité stagnante. Sur cette même période, l'Ouganda a exporté 880 000 sacs et l'Inde 730 000 sacs.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +