02 décembre 2020 - 14:35 |

La Sonacos au Sénégal peine à obtenir de l'arachide

Au Sénégal, l'usine de la Société nationale de commercialisation des oléagineux (Sonacos) à Ziguinchor n'a encore reçu aucune graine d'arachide, huit jours après l'ouverture officielle de la campagne arachidière (lire nos informations:  Au Sénégal, le prix au producteur d’arachide gagne 19% à FCFA 250/kg), une situation qui suscite l'inquiétude des acteurs locaux de la filière, souligne l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Déjà l'année dernière, la Sonacos avait connu une baisse des volumes reçus en début de campagne. « L’année dernière, nous avions reçu 28 000 tonnes sur un objectif de 150 000 tonnes. La situation risque d'être pire cette année", estime Samuel Ndour du Syndicat national des travailleurs des industries des corps gras.

En cause, la "concurrence déloyale" des opérateurs étrangers, estime-t-il. "Des opérateurs étrangers sont allés jusque dans les villages pour acheter des graines et ramasser l'arachide au bord des champs. L'intervention de ces étrangers empêche l'industrie locale de vivre. C'est cette industrie locale qui paie les imports, crée de l'emploi. Un pays sans industrie ne peut pas se développer", a-t-il souligné.

Mais "Il est encore temps de rectifier le tir », poursuit-il. "Plusieurs tonnes de graine sont entre les mains des étrangers, mais les graines ne sont pas encore sorties du territoire national. Il faut faire quelque chose sinon ce sera la mort programmée de toutes les huileries locales".

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +