03 avril 2019 - 18:32 |

Ouverture des négociations sur la zone de libre échange continentale africaine

Avec la ratification hier de l’accord de la Zone de libre échange continentale africaine (ZELC) par la Gambie, la mise en œuvre de la zone peut démarrer, le seuil minimal de ratification de 22 Etats membres étant atteint. « Bonnes nouvelles ! Le Parlement de la Gambie a approuvé la ratification de l'accord #AfCFTA, ce qui nous permet de respecter le seuil minimal. Le marché de l'AfCFTA est en train de naître et est une étape essentielle pour le lancement de sa phase opérationnelle en juillet de cette année » indique Albert Muchanga, commissaire pour le Commerce et l’industrie à l’Union Africaine.

Le respect du nombre minimum de ratifications ouvre la voie à des négociations entre les membres signataires sur les aspects et les modalités de son application. Parmi les aspects à négocier, figurent notamment les règles d'origine, les concessions tarifaires, les modalités de paiement et règlement, les obstacles non tarifaires et les informations commerciales.

L’accord de la ZELC a été signé en mars 2018 à Kigali. Sa mise en œuvre est fixée à l’année prochaine.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +