03 avril 2020 - 17:52 |

Le Niger reconstitue ses réserves stratégiques alimentaires pour FCFA 2,7 milliards

Le ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé a annoncé l’attribution de deux marchés publics dans le but de reconstituer des réserves stratégiques alimentaires.  Quatre entreprises ont été selectionnées pour le compte de l’Office des produits vivriers du Niger (OPVN) pour un montant de plus de FCFA 2,7 milliards (€ 4,2 millions), souligne un additif du communiqué du conseil des ministres publié mardi dernier suite au conseil du 27 mars 2020.

Plus précisément, le premier marché s’élève à près de FCFA 1,7 milliard et a été attribué à quatre entreprises pour l’acquisition de 6 000 tonnes de céréales : les établissements Elh Tera Saihibou (2 000 tonnes de mil), les établissements Ha Albichir (1 400 tonnes de maïs), les établissements Bine Com (100 tonnes de sorgho) et BM Trans (2 500 tonnes de riz). Un délai de 21 jours a été donné à ces entreprises pour la reconstitution de ces réserves.

Le second marché s’élève à plus de FCFA 1 milliard  et concerne l’acquisition de 3 737 tonnes de céréales. Plus restreint, il a été attribué aux établissements Elh Tera Saihibou, avec un délai de reconstitution de 15 jours.

Il est à noter que la présence par deux fois des établissements Elh Tera Saihibou pour la fourniture de 2 000 tonnes de mil et 3 737 tonnes de céréales n’est pas anodine. Déjà  le 26 juin dernier, le ministère du Commerce et de la promotion du secteur privé attribuait 2 marchés publics pour l’Office des produits vivriers du Niger pour la fourniture de 2 000 tonnes de céréales chacun. On retrouve également cette entreprise pour la fourniture de maïs banc, de mil et de sorgho dans le cadre du projet d’Appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest en 2018.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +