03 mai 2019 - 15:15 |

L’interdiction de pêche au Ghana fait des heureux

Un mal pour un bien, c’est en peu de mots ce qu’il faut comprendre de l’intervention du Conseil traditionnel de Tema lorsqu’il aborde cette question d’interdiction de la pêche au Ghana. Tema Mantse, le chef suprême de la région qui comporte l’une des communautés de pêche les plus importantes du Ghana, a accordé son soutien au président Akufo-Addo dans sa politique d’interdiction de pêche qui débute ce mois-ci, rapporte Ghanaweb.

Le Conseil traditionnel du Tema se déclare "heureux de l'interdiction", et justifie cette satisfaction par la sauvegarde de nombreuses espèces de poissons tels que le maquereau et les anchois, et cette interdiction participe par la même occasion au renouvellement des stocks de pêche en déclin dans les eaux territoriales du pays.

Rappelons que cette interdiction devait déjà être effective l’année dernière, mais quelle a été reportée cette année suite à l’inquiétude de nombreux pêcheurs des quatre régions concernées par ces pratiques. Ce n'est donc que le 10 avril que le gouvernement a décrété une saison d’interdiction de la pêche pour les pêcheurs côtiers ghanéens du 15 mai au 15 juin.

Une décision révélatrice d’un mouvement qui semble naitre vers la protection et le renouvellement des espèces. En effet, on remarque qu’après une interdiction émise pendant un mois, la Sierra Leone reprend seulement la pêche industrielle après une période d’arrêt qui allait du 1er avril au 1er mai 2019.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +