03 juin 2009 - 15:44 |

Lancement d’un système d’information sur le café et le cacao au Cameroun

La transparence gage d’accroissement des revenus des producteurs

(03/06/09) Les producteurs de cacao et de café camerounais vont bientôt bénéficier d’un système d’information moderne pour relayer les données sur la production, la qualité et les prix .
Le projet, appelé «Infoshare», discuté dès 1995, a finalement été lancé le week-end dernier. Pour diffuser l’information, Infoshare s’appuiera sur des moyens modernes : Internet, les téléphones portables et les radios locales. Il a l’ambition de construire un réseau comprenant 65 communautés et stations de radios rurales s ‘exprimant dans plusieurs dialectes locaux.
Ce portail d’information devrait permettre d’améliorer la diffusion des informations afin de négocier de meilleurs prix de vente auprès les intermédiaires et, par conséquent, d’augmenter les revenus des producteurs.
Les producteurs locaux devraient être ainsi mieux armés face aux intermédiaires qui s’octroient une large part des bénéfices. «Ces personnes achètent les produits aux producteurs à des prix très bas, et les revendent cinq fois plus chers à l’exportation», confie Michael Ndoping, directeur du Conseil national du café et cacao du Cameroun.
La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced), qui a participé au développement de ce système, estime que les revenus des producteurs pourraient s’accroître de 10 à 15%.
«Le Cameroun a été choisi comme pays- pilote pour ce projet car c’est l’un des principaux producteurs des récoltes de cacao et café», ajoute Olivier Combe, représentant de la CNUCED au Cameroun.
Si l’initiative se montre fructueuse pour ce pays, elle sera étendue à d’autres pays d’Afrique Centrale, et peut-être même un jour, au continent africain tout entier.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +