03 juillet 2018 - 08:00 |

Le FED apporte son appui aux filières maraîchère et manioc en Côte d'Ivoire

Le projet d’appui au développement des filières manioc et maraîchers en Côte d’Ivoire (PRO2M) a été lancé hier à Yamoussoukro par le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles (Firca). D’un coût global de FCFA 11,1 milliards (€ 17 millions), il s’inscrit dans le cadre du contrat de subvention signé le 17 novembre 2017 entre le Firca et le Fonds européen de développement (FED), rapporte l'agence APA.

"Le projet qui sera exécuté sur quatre années, de novembre 2017 à octobre 2021 et mis en œuvre dans 21 régions de la Côte d’Ivoire, dont 17 pour le maraîcher et 15 pour le manioc, comprend 3 composantes (manioc, maraîchers et nutrition)", a expliqué Pierre-Ackah Angniman, directeur exécutif du FIRCA.

Il s'agit notamment de structurer et professionnaliser les filières. Plus spécifiquement, le projet vise à accroître d’au moins 20% les revenus des producteurs maraîchers impliqués, à augmenter l’offre de légumes de 34 tonnes à terme, à créer 2500 emplois directs et à irriguer 500 ha de périmètres.

Au niveau du manioc, outre l’accroissement d’au moins 20% des revenus des producteurs, le projet prévoit 10 000 ha de boutures de manioc produites chaque année à partir de 2019, la création de 5000 emplois directs, 150 000 t de manioc frais équivalent à 60 000 t de produits alimentaires dérivés et du manioc dont 45 000 t d’attiéké et 15 000 t de pâte de placali produites par an à partir de la troisième année, selon APA.

Filières: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +