03 juillet 2020 - 16:34 |

BpiFrance et Ecobank prêtent main forte aux exportations françaises en Afrique

L’agence française de crédit à l’exportation, BPIFrance Assurance Export, filiale de BpiFrance, a signé vendredi dernier à Paris, un protocole d’accord avec la banque panafricaine Ecobank afin de favoriser les exportations françaises sur le continent africain et la couverture de lignes de crédit d’acheteurs africains à hauteur de € 100 millions, souligne le communiqué.

Plus précisément, le protocole assure la couverture des lignes de crédit en faveur des acheteurs africains « soit en tant que banque prêteuse, soit sur la base de schémas on-lending », peut-on lire.

D’un autre côté, l’accord permet de soutenir les petites et moyennes entreprises françaises (PME) ainsi que les entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans leurs exportations vers l’Afrique. « Ce protocole d’accord témoigne de la volonté des acteurs publics français de soutenir et promouvoir les échanges commerciaux et la coopération entre la France et l’Afrique », peut-on lire.

Cet accord n’est pas sans rappeler celui conclu le 17 février dernier entre BPIFrance et le Groupe BGFIBank, premier groupe financier d’Afrique centrale, qui permet aux deux institutions de mutualiser leurs capacités financières en faveur des entreprises françaises qui souhaitent développer leurs activités dans l’export en direction du continent africain.

L'accord avec Ecobank rappelle le rapport de l’Institut Montaigne publié en juin et intitulé « Les entreprises françaises en Afrique face à la crise du Covid-19". La note  se veut un outil d’alerte, un conseil, et propose 10 recommandations qui permettront de sortir les entreprises françaises par le haut. Parmi celles-ci, il est mentionné un mécanisme de « garantie exceptionnelle » dans le but de réduire au maximum les risques d’investissements. Il est proposé d’utiliser les mécanismes de BPIfrance et de les associer à d’autres organismes internes aux Etats, telles que les banques. Il « encourage la création d’une ligne spécifique de financement pour les entreprises françaises », souligne l’Institut.


 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +