03 septembre 2018 - 16:09 |

La Côte d’Ivoire veut expérimenter les drones dans la culture du coton

L’interprofession de la filière coton en Côte d’Ivoire, l’Intercoton, veut s’inspirer de l’expérience chinoise en matière d’utilisation de drones dans la culture du coton. « Je me suis donné pour défi de faire de la Côte d’Ivoire, le premier producteur de coton en Afrique dans les années à venir. Depuis notre arrivée à la tête de l’Intercoton, il y a une bonne ambiance. Je me suis rendu, il y a quelques jours avec des experts du CNRA en Chine pour m’inspirer de l’expérience de ce pays sur la culture en vue de la partager avec les producteurs ivoiriens », a expliqué le président de l'Intercoton Soro Yacouba, indique un communiqué de presse de l’Intercoton suite à la tenue de son assemblée générale le 30 août dernier à Abidjan. Soro Yacouba a ajouté« Ils cultivent de petites parcelles et font de très bonnes récoltes. C’est surtout ce mécanisme que nous voulons pour nos producteurs d’ici. Des drones parcourent les parcelles pour relever ce qu’il faut pour rentabiliser la production. Je vais soumettre ce projet à mon conseil d’administration. Une fois approuvée, nous allons payer des drones pour expérimenter cette pratique en Côte d’Ivoire ».

En marge de l’AG, le directeur de la production agricole de la Compagnie ivoirienne de développement du textile (CIDT), Kodjané N’Diamoi, a affirmé que la mise en place du zonage en mars 2017 (cf. L’interview de Jean-François Touré, président dl’APROCOT-CI, à CommodAfrica ) avait permis une hausse de la production de coton en Côte d’Ivoire. «Il y a eu beaucoup de sincérité entre toutes les parties au niveau de la déclaration de la superficie des producteurs. Chacun a travaillé dans un rayon d’action spécifique. Le zoning a permis aux producteurs d’être beaucoup plus attentifs à la filière que lors de la période de la libéralisation. Le projet va continuer à améliorer les résultats », a déclaré Kodjané N’Diamoià l'AIP

La production de coton en Côte d’Ivoire a grimpé de près de 26% entre 2016/17 et 2017/18 pour atteindre 413 205 tonnes (cf. nos informations).

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +