03 novembre 2021 - 16:37 |

Les transformateurs de caoutchouc sous tension

Les professionnels de la filière caoutchouc sont dans une situation totalement inédite et difficilement soutenable, alarme le Syndicat national du caoutchouc et des polymères (SNCP), qui regroupe 130 entreprises transformatrices de caoutchouc en France. L’inflation des prix des matières, des transports et de l’énergie ont généré des surcoûts très importants et des tensions sur les trésoreries et la rentabilité des entreprises, les hausses étant difficilement répercutables sur les clients. On assiste donc à une érosion des marges après une année 2020 morose en raison de la pandémie de la Covid 19.  Les difficultés du secteur automobile avec la crise persistante des semi-conducteurs entravent aussi l'activité  des entreprises transformatrices.

Depuis le début de l’année 2021, les prix des caoutchoucs, tant gommes brutes que mélangés, sont en forte hausse. Le SNCP note que si les prix des caoutchoucs naturels sont relativement stables sur les marchés asiatiques, ils ont été fortement impactés par l’envolée des coûts des transports maritimes entre l’Asie et l’Europe.  Ces derniers pour des conteneurs de 40 EVP ont été multipliés  par 2,5 depuis le début de l’année passant de $6 000 en moyenne à environ $15 000. En outre, le prix des mélanges à base de caoutchouc nature, qui ont progressé de 9% depuis le début de l’année, est impacté par les hausses des noirs de carbone et celles des plastifiants.

Mais note le SNCP c’est surtout au niveau des caoutchoucs synthétiques que la situation est la plus préoccupante  avec des hausses d’au moins 40%.

 

Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +