04 janvier 2009 - 20:54 |

Le cacao rescapé de l’année

Préservé de la débandade, il est soutenu par de bons fondamentaux

(04/01/09) Les cours du cacao ont clôturé l’année à £1 765 la tonne sur le marché de Londres, gagnant 66% sur l’année 2008. Sur le marché de New York il a fini le 31 décembre à $ 2665 la tonne, soit 31% de plus par rapport à l’année dernière. Et ces performances pourraient être dépassées en 2009. Certains traders estiment que le cacao à Londres pourrait atteindre £ 2000 la tonne. Le cacao a échappé à la tornade financière, à la débâcle des cours des commodités. Les cours sont soutenus par de solides fondamentaux avec une offre tendue provoquée par la baisse de la production chez le premier producteur mondial, la Côte d’Ivoire. A la vieillesse des cacaoyers s’est ajoutée la maladie de la pourriture brune, dont le développement a été favorisé par un niveau élevé de pluie. La production pourrait s’établir à 1 million de tonnes contre 1,3 Mt la campagne précédente. Les arrivées aux ports auraient atteint 446 000 t du 1er octobre au 22 décembre 2008 selon les exportateurs, contre 763 816 t sur la même période l’année dernière. En outre ces dernières semaines, la faiblesse de la livre a également soutenu les cours. Elle explique aussi que le marché de Londres a plus monté que celui de New York.
La campagne 2008/09 va accuser un déficit, le troisième consécutif, dont l’ampleur est variable selon les analystes. La dernière estimation de la banque d’investissement Fortis donnait 45 000 t. Certains courtiers l’estiment à 100 000 t.

Mots-clés: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +