04 janvier 2017 - 12:30 |

Les Moulins Sentenac, ravivés par FCFA 2 Mds de NMA Sanders, vont rouvrir

La Nouvelle minoterie africaine (NMA Sanders) a investi plus de FCFA 2 milliards (€ 3 millions) pour moderniser les Moulins Sentenac que NMA Sanders a racheté le 1er mai 2015, a annoncé fin décembre son président directeur général (PDG), Ameth Amar.

"Nous avons réussi en deux mois à redresser la barre aux Moulins Sentenac qui travaillaient à perte. Après son rachat, on a investi pour moderniser cette unité industrielle", a-t-il précisé. Le moulin ainsi modernisé devrait redémarrer ses activités ce mois-ci.

Les travaux ont été réalisés par le français ESI, chargé de l'unité de fabrication des mélanges alimentaires destinés aux animaux d'élevage, et par le groupe suisse Bühler s'agissant de la minoterie.

Ameth Amar a, en outre, annoncé l’ouverture prochaine d’une société qui va produire dans la Vallée du fleuve Sénégal du maïs pour NMA Sanders et du soya bio pour son partenaire français, le Groupe Avril. Ce projet bénéficie du soutien du Fonds souverain d’investissements stratégique (Fonsis). "Nous attendons de boucler le financement et d’acheter le matériel pour démarrer l’unité industrielle", a-t-il précisé à APS.

Rappelons que NMA Sanders emploie plus de 500 personnes et produit 500 tonnes (t) d’aliments de bétail et de volaille -provendes- par jour, 400 t de farine par jour et 75 t/jour de pâtes alimentaires. Les Moulins Sentenac ainsi modernisés devraient avoir une capacité de 200 t pour la minoterie contre 150 auparavant et de 350 t de provendes contre 150 t auparavant.

Filières: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +