04 janvier 2021 - 19:23 |

Le géant de huile de palme Sime Darby interdit aux Etats-Unis

Depuis le 31 décembre 2020, les importations d'huile de palme du producteur malaisien Sime Darby Plantation sont frappées d’une interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour cause de travail forcé. «L’émission d’une ordonnance de retenue contre l’huile de palme de Sime Darby Plantation est basée sur des informations qui indiquent raisonnablement la présence des 11 indicateurs de travail forcé de l’Organisation internationale du travail dans le processus de production de Sime Darby Plantation», a déclaré la Customs and Border Protection (CBP), la police des frontières aux Etats-Unis, dans un communiqué.

L'interdiction de Sime Darby, la plus grande entreprise d'huile de palme au monde par la taille de ses terres et considérée comme un chef de file de l'huile de palme produite de manière durable, est un autre coup dur pour une industrie qui a fait face à des allégations croissantes de violations des droits du travail et des droits humains. Sime Darby a déclaré qu'elle examinait la déclaration pour mieux comprendre tout impact potentiel et qu'elle s'engagerait avec l'agence pour répondre aux préoccupations soulevées. "Les allégations faites suggèrent une violation de la mise en œuvre de la politique stricte de (Sime Darby)", a-t-il déclaré jeudi. L'entreprise s'est engagée à lutter contre le travail forcé et dispose de politiques solides pour protéger les droits des travailleurs, a-t-elle ajoutée. 

L'interdiction pourrait être levée si des mesures correctives sont prises. La Malaisie compte sur plus de 337 000 travailleurs migrants de pays comme l'Indonésie, l'Inde et le Bangladesh pour récolter les fruits du palmier.

Le CBP a déclaré que les États-Unis avaient importé pour environ $410 millions d'huile de palme brute de Malaisie au cours de l'année jusqu'en septembre 2020, soit un peu plus 30% du total des achats d'huile de palme aux États-Unis. Sime Darby affirme que ses exportations annuelles vers les États-Unis totalisent environ $5 millions.

Tandis que FGV Holdings, autre entreprise malaisienne d’huile de production d’huile de palme, est frappée également d’une interdiction depuis octobre, Sime Darby était sur la sellette. En juillet, Liberty Shared avait demandé au CBP d'interdire les produits Sime Darby, citant des preuves d'abus de travail (Lire : Sime Darby accusé de faire travailler des enfants et de recourir au travail forcé).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +