04 mars 2016 - 09:15 |

General Electric inaugure son siège régional à Abidjan

L'américain General Electric (GE) a inauguré hier à Abidjan le nouveau siège régional du groupe en présence de son président directeur général, Jeff Immelt et du Premier ministre ivoirien  Daniel Kablan Duncan. ‘’Ce nouveau bureau répondra aux besoins croissants des pays francophones d’Afrique subsaharienne’’, a précisé Hervé Koffi, directeur général de GE Côte d’Ivoire, pour qui ‘’l’ouverture de ce bureau arrive à un moment où Abidjan devient une plaque tournante de l’innovation dans la région."

"Pionnier dans le secteur de l’énergie en Côte d’Ivoire’’, a rappelé le Premier ministre, "le Groupe General Electric a joué un rôle historique en tant que pionnier dans le secteur de l’énergie en Côte-d’Ivoire, en fournissant en 1984, les premières turbines à gaz de la Côte-d’Ivoire’’. Plus récemment, il a fourni les turbines à vapeur pour les centrales à cycle combiné d’Azito et de la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (Ciprel). GE est ainsi "le premier fournisseur d’équipement en Côte d’Ivoire, en matière de centrale thermique avec 90% du parc thermique’’.

En 2015, GE a signé un protocole d’entente avec le ministère en charge de l’énergie afin d’ajouter 1000 MW au réseau ivoirien, rapporte APA. ‘’Afin de respecter cet engagement, General Electric soutient le projet Starenergie qui vise à réaliser la centrale thermique de Songon, de 372 MW dans la première phase pour atteindre 1000MW à terme. L’objectif du gouvernement dans ce domaine est de passer d’environ 2000 MW de capacité de production installée actuellement à 4000 MW à l’horizon 2020’’, a indiqué Daniel Kablan Duncan.

En Afrique, GE, qui est également actif dans les secteurs des mines et des transports, a affiché en 2014 une augmentation de 29% de son chiffre d’affaires qui s’élevait à $ 5,2 milliards en 2013. Depuis, le groupe ne cesse de se développer sur ce continent, stimulé par le vaste plan d'électrification de l'Afrique subsaharienne lancé par le président Barack Obama en 2013, Power Africa.

L'agriculture ne manquera pas de bénéficier du développement inéluctable de l'électricité en Côte d'Ivoire et dans la région.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +