04 juillet 2011 - 11:15 |

Les Africains veulent lancer leur propre fonds sur le climat

La BAD le gérera


(04/07/2011) Les dirigeants africains devraient lancer cette année un fonds pour aider le continent à accéder et à gérer une partie des ressources du Fonds mondial de l’ONU pour le climat : le Green Climate Fund.
Les négociations sont en cours pour créer le Green Climate Fund, qui devrait être abondé de $100 milliards d’ici 2020. Les ressources du fonds devront aider les pays pauvres à lutter contre les effets du changement climatique tout en investissant dans des projets qui l’atténueront comme les énergies renouvelables, la protection des forêts.
Le coût global de la lutte et de l’adaptation au changement climatique est estimé à $46 billions de dollars jusqu’en 2050, ou 1 billion de dollars par an. Ibrahima Dia a estimé les pays africains pris individuellement ne dispose pas de la connaissance et de la technologie pour sécuriser leur part des financement du Green Climate Fund et que la Banque africaine de développement (BAD) établira et gérera le fonds pour l’Afrique.
Le fonds vert pour l’Afrique sera lancé au COP17 en novembre lors du prochain round de négociations sur le changement climatique en Afrique du Sud. Ibrahima Dia a estimé que quatre pays, l’Afrique du Sud, la Tunisie, le Maroc et l’Egypte, disposaient actuellement de l’expertise, des connaissances ou de technologie pour attirer les ressources du Green Climat Fund. «Nous voulons utiliser les connaissances et l’expertise de la Banque africaine de développement dans la gestion des mécanismes ad hoc pour mettre en place ce Fonds vert d’Afrique” a ajouté Ibrahima Dia.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +