04 juillet 2014 - 00:00 |

Rabat et Abidjan signent un accord de coopération agricole

 

Le Maroc et la Côte d’Ivoire ont signé, mardi, à Rabat un accord de coopération agricole qui constitue un ”grand chantier attractif” pour les investissements, selon le communiqué. L’accord a été signé par le ministre marocain de l’agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch avec son homologue ivoirien Mamadou Sangafowa Coulibaly qui a entamé le même jour une visite de travail de quatre jours au Maroc.

L’objectif de cet accord est selon Aziz Akhannouch de ”préserver la durabilité de la relation agricole entre la Côte d’Ivoire et le Maroc au niveau des investissements, de la formation, de la commercialisation et des intrants”.

Je pense que ce sont des grands chantiers qui sont annoncés. Cet accord constitue un grand chantier visant à rapprocher et rendre plus attractive notre relation dans le domaine agricole”, a-t-il expliqué.

Pour Mamadou Sangafowa Coulibaly, le Maroc et la Côte d’Ivoire ont des expériences agricoles à partager, d’où l’importance et la nécessité de cette visite à son homologue marocain. ”Notre pays est un pays à vocation agricole. Il a axé son développement sur le secteur agricole. Ces dix dernières années, le Maroc a fait d’énormes progrès dans tous les domaines notamment dans le secteur agricole avec le Plan Maroc Vert”, a rappelé le ministre Coulibaly.

Je pense que ces deux pays peuvent avoir une collaboration fructueuse en matière de production et de transformation des produits agricoles. Il s’agissait d’une relance de signature de cet d’accord qui dure depuis 2004”, a conclu le ministre ivoirien de l’agriculture.

Accompagné d’une forte délégation d’experts dans le domaine agricole, Mamadou Sangafowa Coulibaly a voulu séjourner au Maroc pour s’inspirer des expériences de ce pays en matière d’agriculture, note encore le communiqué. En 2012, un processus de relance du secteur agricole a été adopté par le gouvernement ivoirien avec des orientations stratégiques à travers le Programme national d’investissement agricole (PNIA) dont le coût est évalué à FCFA 2 040 milliards.

Rappelons que la Côte d’Ivoire et le Maroc avaient signé, le 25 février dernier, à la faveur d’une visite d’amitié et de travail du Roi Mohammed VI à Abidjan, 26 accords bilatéraux dans divers domaines.

Ces accords signés, en marge du Forum économique ivoiro-marocain et en présence du souverain chérifien et du Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, portent notamment sur la pêche, l’agriculture, la santé, les mines, l’éducation, les finances, l’immobilier, le tourisme, l’enseignement supérieur et l’industrie alimentaire (poisson sardine).

La coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire en matière d’encouragement et de protection réciproque des investissements avait également fait l’objet d’un accord en 2013, signé par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, et la ministre déléguée auprès du Premier ministre ivoirien, chargée de l’Economie et des Finances, Nialé Kaba.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +