04 septembre 2012 - 16:31 |

La banane africaine si peu au rendez-vous européen

Le bond de la fraise du Maroc

(04/09/2012)

Que ce soit pour les bananes ou l’ananas, les chiffres douaniers illustrent toujours avec froideur la faiblesse des origines africaines sur le marché européen. Que ce soit en 2010 ou 2011, 80% des importations d’ananas proviennent du Costa Rica, soit 736 938 t sur un total de 913 727 t, selon les chiffres publiés dans le numéro de juillet/août de FruiTrop, la revue spécialisée fruits & légumes du Cirad. Si les importations européennes ont légèrement progressé, de 1,3% en volume, par rapport à 2010, il en a été de même des importations costariciennes qui ont même gagné un peu de terrain avec une progression de 1,5%.

En revanche, bonne nouvelle, le Ghana est passé au deuxième rang des fournisseurs d’ananas de l’UE en 2011, détrônant l’Equateur, avec 40 840 t. La Côte d’Ivoire a pâtit de sa situation politico-militaire sur les premiers mois de l’année dernière et ne se trouve qu’en cinquième positon avec 28 121 t alors qu’en 2010 elle était encore au troisième rang avec 38 184 t.

Quant aux bananes, si la Colombie a connu une petite baisse de régime entre 2010 et 2011, l’Equateur et le Costa Rica caracolent toujours, loin, très loin devant les origines africaines. Sur les 11 premières origines des bananes consommées en Europe, deux seulement sont africaines, le Ghana avec ses 52 357 t exportées vers l’UE ayant été refoulé hors de la liste pour faire place au Pérou avec ses 65 678 t.

En revanche, les exportations de fraises du Maroc vers l’UE ont fait un bond, à 24 228 t en 2011 contre 16 502 t l’année précédente, creusant très fortement l’écart avec le deuxième fournisseur de l’UE, l’Egypte qui a vu ses volumes chuter de 9 223 t en 2010 à 5 868 t l’année suivante, année de grandes turbulences politiques. La concurrence de la Turquie s’estompe aussi puisque ses ventes vers l’Europe baissent de 7 575 t à 5 531 t en 2011.

La Tunisie qui maintient fermement sa position de leader sur le marché européen des dattes, même si une légère baisse est notée, avec 35 047 t exportées en 2011 contre 37 001 t en 2010 et face à l’Iran qui a vendu respectivement 12 638 t et 10 919 t sur ces deux dernières années.

Enfin, Madagascar demeure le champion toutes catégories sur les litchis, fruits de la passion, pitahaya, etc, avec 19 034 t exportées vers l’UE en 2011 sur un total de 35 069 t contre 11 427 t sur 29 281 t en 2010, toujours selon FruiTrop qui reprend les chiffres d’Eurostat.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +