04 septembre 2015 - 08:15 |

Quatre pays d'Afrique de l'Ouest, mauvais élèves de la déforestation

Des superficies équivalentes à deux fois la taille du Portugal auraient été déforestées en Afrique de l'Ouest en 2014, selon des données établies par le World Resources Institute (WRI) aux Etats-Unis.

Quatre pays de la région –  Guinée, Guinée-Bissau, Sierra-Leone et Liberia – seraient pointés du doigt parmi les 10 pays dont le taux de déforestation aurait été le plus élevé l'année dernière, rapporte Global Forest Watch. Au total, les données satellitaires révèlent que 18 millions d'hectares auraient été perdus en 2014 par des faits de l'homme ou pour des raisons naturelles.

Les problèmes de déforestation ne se limitent donc plus au Brésil ou à l'Indonésie, souligne Nigel Sizer qui dirige les travaux sur les forêts au WRI, qui précise : "Nous voyons un déplacement de la perte de la couverture forestière vers un deuxième tiers de pays plus petits qui, traditionnellement, attirent moins l'attention des groupes environnementalistes."

Pour le WRI, ce serait le fait d'un développement rapide des plantations d'huile de palme dans ces pays qui, traditionnellement, ont toujours eu cette culture mais pas à ce rythme d'expansion comme ces toutes dernières années.

Rappelons que l'Indonésie, premier producteur d'huile de palme au monde, a signé un moratoire sur la vente de forêts primaires afin de limiter la déforestation. Et en 2014, 62% des pertes de forêts au plan mondial étaient le fait de pays autres que le Brésil et l'Indonésie contre 47% en 2001. Ceci dit, l'abattage dans ces deux pays est en hausse de 16% et 30% respectivement depuis 2013.

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +