04 septembre 2019 - 18:25 |

Les tiges du cotonnier, matière première pour la fabrication de panneaux à particules en Afrique de l'Ouest

Les premiers meubles – tabourets, guéridons, portes, tables – fabriqués à partir de panneaux de particules à base de tiges de cotonniers sont sortis d’unités pilotes dans chacun des trois pays – le Bénin, le Mali et le Togo – du projet Valorisation des tiges du cotonnier en panneaux de particules (VATICOPP).

Le projet régional, financé par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), est géré par le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF) et coordonné par l’Institut national des recherches agricoles du Bénin (INRAB) en collaboration avec l’université d’agriculture de Kétou (Bénin), l’Institut d’économie rurale du Mali et l’Institut Togolais de la recherche agronomique.

Depuis 2018, la fabrication de ces panneaux de particules est en cours d’expérimentation avec la production de panneaux de 9 mm, de 12 mm et 18 mm de dimension et la fabrication de divers meubles, indique le CORAF.

La matière première est disponible. Selon une étude de Tropicultura, le potentiel de production annuelle de tige de cotonnier au Bénin, Mali et Togo serait de plus de 1,33 million de tonnes. La valorisation des tiges de cotonnier permet d’accroître les revenus des cotonculteurs mais aussi de développer une fabrication locale de panneaux à particules et donc de limiter les importations, principalement en provenance de la Chine et de l’Inde, et d’épargner des devises. 

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +