04 novembre 2015 - 00:15 |

Les prix de la noix de cajou baisseraient mi-2016

La production de noix de cajou en Afrique de l'Ouest pourrait dépasser les 2 millions de tonnes dès l'année prochaine, souligne dans son dernier bulletin d'information le spécialiste n'kalo. Outre la hausse des volumes, la filière est en pleine transformation avec de nouvelles usines actuellement en construction et une concertation accrue entre producteurs, transformateurs et autorités publiques pour accroître le niveau de transformation.

Ceci dit, les transformateurs d'Afrique de l'Ouest comme de l'Est devront "batailler très dur pour pouvoir s'approvisionner" car les producteurs se verront proposer des prix élevés pour leurs noix. Du moins jusqu'au milieu de la campagne 2016 (avril/mai), précise encore n'kalo, "lorsque les transformateurs et les importateurs d’amande du monde entier réaliseront l’importance de la production ouest-africaine", ce qui devrait faire baisser les prix.

Côté statistiques, notons que si les importations indiennes ont fait un bond de 48,5% entre janvier-octobre 2013 et 2015, à 1 million de tonnes (Mt), les volumes d'Afrique de l'Ouest ont progressé encore davantage, de l'ordre de 52%, passant de 564 812 t à 859 364 t. La part de l'Afrique de l'Ouest dans les importations de l'Inde est passée de 81% en 2013 à 83% en 2015 sur ces mêmes 10 premiers mois de l'année.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +