05 mars 2014 - 09:12 |

Lancement de la campagne anacarde au Bénin

Une transformation locale quasi inexistante

(05/03/2014)

La campagne de commercialisation de l’anacarde s’est ouverte au Bénin samedi dernier, lancée à Kétou dans le département du Plateau, rapporte l’agence Ecofin. Le prix plancher est maintenu à FCFA 200 le kilo chez le 9 ème producteur mondial d’anacarde et 3 ème africain.

En 2012, 155 929 tonnes ont été exportées, faisant de ce produit le deuxième d’exportation du pays, selon le directeur de cabinet du ministre de l’Industrie, du commerce et des PME, Adam Ahantchédé. ”Pour une production estimée à plus de 100 000 t en 2012/13, seulement 4 992 t ont été transformés au niveau des usines locales. C’est la raison d’être du soutien du ministère de l’industrie, du commerce, des petites et moyennes entreprises aux promoteurs des unités de transformation”, déclare-t-il.

Pour Aténi Atchadé qui dirige la Fédération nationale des producteurs de l’anacarde au Bénin (Fenapab), il faut organiser ”la vente groupée, l’approvisionnement des usines des usines de transformation, la fourniture de statistiques fiables sur la filière, l’organisation des biens et services à fournir aux acteurs et l’initiation d’un programme national d’extension, de réhabilitation et d’amélioration de la productivité des plantations d’anacardiers”.

Mots-clés: 
Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +