05 août 2013 - 08:45 |

La demande insatiable de l’Inde pour le teck

L’Afrique serait impactée si la hausse de la fiscalité est décidée

En Inde, pays exportateur et importateur de bois, le gouvernement doit faire face à l’aggravation de son déficit de balance commerciale et envisage d’augmenter la fiscalité sur l’importation de certains produits dont le bois.

Rappelons qu’entre autres, la demande indienne de teck semble « insatiable », souligne l’Organisation internationale des bois tropicaux (OIBT). New Delhi en importe beaucoup et la dépréciation de la roupie renchérit ce coût.

S’agissant de sciages de teck importé d’Afrique, les prix C&F ports indiens vont de $ 350 à 700 le m3 de Tanzanie et de $ 700 à 800 du Bénin. Quant aux grumes, les prix vont de $ 40 à 750 le m3 pour du teck de Côte d’Ivoire, de $ 300 à 600 du Ghana, de $ 350 à 600 du Bénin, de $ 350 à 500 du Togo, de $ 400 à 700 du Soudan, de $ 450 à 550 du Congo, de $ 450 à 500 du Kenya et de $ 550 à 650 d’Ouganda. Les importations de carrés de teck du Nigeria sont à $ 300 à 450 à l’import en Inde.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +