05 septembre 2017 - 11:30 |

La Côte d'Ivoire fait le point sur son plan d'action palmier à huile

Jeudi dernier, à Abidjan, des responsables politiques et experts ont fait le point sur la mise en œuvre du plan d'action sur le développement durable du palmier à huile que la Côte d'Ivoire avait présenté en février dernier à Genève, en Suisse, aux partenaires techniques et financiers de l’Initiative de l'huile de palme de la Tropical Forest Alliance (TFA) 2020.

L'objectif, jeudi dernier, était de mettre à jour et de définir de nouvelles orientations pour faciliter l'appropriation du plan  par les acteurs de la filière, souligne Fraternité Matin.

Etaient présents, invités par Solidaridad West Africa, facilitateur du processus Plan d’action TFA 2020, des représentants des de l’Agriculture, du Plan, des Eaux et Forêts, de la Salubrité, ainsi que l' Agence Nationale d'Appui au Développement Rural (Anader), le Centre national de recherche agronomique (CNRA), l'Association interprofessionnelle de la filière palmier à huile de Côte d'Ivoire (AIPH), le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (Firca) ainsi que des entreprises et ONG.

Rappelons que fin avril, l’AIPH a signé un accord interprofessionnel sur l’exploitation de la plateforme de traçabilité et du code de bonne conduite des acteurs de la filière palmier à huile (lire nos informations).

La Tropical Forest Alliance (Tfa) 2020 est un partenariat public privé qui a pour objectif de réduire, à l’horizon 2020, la déforestation des forêts tropicales associées à la production des matières premières agricoles telles que l’huile de palme, le soja, la pâte à papier.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +