05 septembre 2019 - 15:46 |

Quoi de neuf au Forum de l'African Green Revolution (AGRF) qui se déroule à Accra ?

Le Forum de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) se poursuit à Accra, riche en déclarations et annonces (lire nos précédents articles Le digital dans l'agriculture est au coeur du Forum 2019 de l'African Green Revolution à Accra, Microsoft et l’OCP misent sur la technologie pour l’agriculture en Afrique et L’AGRA renouvelle son soutien à l’agriculture au Burkina Faso).

Entre autres, un mémorandum d'entente a été signé par Josefa Leonel Correia Sacko la Commissaire pour l’Agriculture et l’économie rurale de la Commission de l’Union africaine (UA), Hamadi Diop, directeur du Programme gouvernance des ressources naturelles, sécurité alimentaire et nutrition au sein de l’Agence de développement de l’UA (AUDA-NEPAD) et Mostafa Terrab, PDG du groupe marocain des engrais OCP. Objectif : promouvoir l’utilisation des intrants agricoles, mais en donnant accès à des engrais sur mesure, adaptés aux sols et aux cultures de chaque région et   développer l’efficacité de toute la chaîne de valeur des engrais en adoptant l’approche “corridor”.

D'autre part, la Fondation Mastercard a annoncé hier ajouter $ 500 millions portant à un milliard de dollars son engagement financier à la transformation de l'agriculture en Afrique. Notons que fin août, la fondation avait lancé le volet ghanéen de son programme, Young Africa Works (YAW) in Ghana, qui doit permettre à trois millions de jeunes d’accéder à un "travail digne et gratifiant" à l’horizon 2030. La Fondation a pris un engagement initial de $ 200 millions sur cinq ans, destiné à créer un réseau d’entrepreneurs et une communauté de jeunes innovateurs possédant une culture numérique.

 

Autre évènement aujourd'hui, les 22 startups finalistes du concours PitchAgri Hacks, organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) (UE/ACP) présentent leurs projets et innovations.

Aujourd'hui aussi, l'International Food Policy Research Institute (IFPRI) et le CTA ont présenté le rapport 2019 Africa Agriculture Trade Monitor soulignant les avantages comparatifs de produits africains à l'exportation. Les auteurs inscrivent cette deuxième édition de ce rapport annuel dans le contexte très particulier du lancement de la zone de libre échange continental, une initiative politique qui requiert un sursaut d'efforts en matière de données statistiques sur l'Afrique. Un rapport sur lequel nous reviendrons dans ces colonnes.

Pays: 
Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +