05 octobre 2007 - 09:17 |

Le Rendez-vous Matières du Jeudi

Après une superbe semaine, le marché des matières premières subit quelques corrections

(04/10/07) Les cours ont atteint des sommets jamais égalés la semaine dernière : l’or un plus haut de 28 ans, $747,65 le pétrole qui accumule record sur record tant aux Etats-Unis qu’en Europe au-dessus de $80 le baril. Et tout ceci en corrélation avec un dollar qui ne finit pas de chuter favorisant les cours du pétrole et bien sûr de l’or. Les autres métaux ne sont pas en reste, cuivre, plomb, aluminium, zinc, argent progressent également. Le marché des céréales est toujours soutenu. Le blé se porte toujours bien, le contrat de décembre cotait $9,33 $ le boisseau sur le CBOT, soutenu par une offre diminuée, surtout d’Australie, et des stocks qui dégringolent. Et le maïs suit dans son sillage. Le coton a atteint le 27 septembre un plus haut de 11 semaines à 66,67 cents la livre pour le contrat décembre. Le café et le cacao ont été aussi haussiers.
Depuis le 2 octobre, on assiste à des corrections, à des marchés plus volatiles. Les prises de bénéfices qui suivent ces folles hausses, mais aussi un dollar, toujours très bas, mais qui se raffermit.

CACAO Après avoir atteint un plus haut de 9 semaines le 27 septembre pour la troisième session consécutive à $ 2 046 la tonne consécutif à des achats des fonds , les contrats à terme ont terminé le 3 octobre à $1 876 la tonne entraîné par les ventes d’origine et les liquidations des fonds. La campagne 2007/08 a été officiellement ouverte le 1er octobre en Côte d’Ivoire. La production devrait se situer à 1,25 Mt. Les prix aux producteurs ont été revus à la hausse en Côte d’Ivoire (FCFA 400 le kilo), ainsi qu’au Ghana (950 nouveaux cedis la tonne), dont la campagne devrait s’ouvrir dans les prochains jours. La propagation de la maladie fongique de la pourriture brune chez le premier et deuxième producteur mondial suscite des inquiétudes.

CAFE Lles cours du café sont aussi irréguliers. Le 3 octobr,e ils accusaient une baisse de $18 à $ 1 934 la tonne pour le contrat de novembre, après avoir atteint un pic de 2,5 ans la veille. Le marché demeure toujours suspendu aux pluies chez le premier producteur mondial de café, le Brésil, pluies nécessaires pour enclencher la floraison.
Le Liffe, filiale de NYSE Euronext, s’apprête à doubler la taille de son contrat à terme sur le café Robusta pour le porter à 10 tonnes, selon l’agence Reuters. Il a déjà réduit fin septembre ses frais de transaction et allongé les horaires de cotations sur le contrat, souligne l’agence.
A noter que le 28 septembre 2007 à Londres, un nouvel accord international sur le café a été signé (cf. : http://www.sequencemedia.com/africablog/component/option,com_b2evo/Itemi...).

COTON Les cours du coton sont fluctuants. Le 3 octobre ils régressaient à New York, le contrat mars se repliant de 1,86 cents à 66,63 cents la livre. Cependant, les analystes estiment que les prix du coton devraient demeurer fermes sur le long terme en raison de la baisse probable en 2008 des surfaces américaines en coton. En 2007, elles se sont établies à 11,01 millions d’acres, soit le plus bas niveau depuis 18 ans, selon le département américain pour l’Agriculture (USDA). Dans son dernier rapport mensuel, l’International Cotton Advisory Committee (ICAC) estime que les surfaces cotonnières mondiales en 20007/08 devraient s’abaisser à 35,5 millions d’hectares. La production mondiale devrait reculer à 25,5 millions de tonnes (Mt) en 2007/08 contre 26 Mt en 2006/07 tandis que la consommation devrait croître à 27,2 Mt. L’ICAC note que les exportations de coton devraient progresser de 9% en 2007/08 sous l’impulsion des importations chinoises. Les prix devraient s’apprécier pour atteindre 71 cents la livre (indice Cotlook A Index), soit 12 cents de plus qu’en 2006/07.
Au Burkina Faso, la production 2007/08 pourrait reculer de près de 30% à 400 000 tonnes contre 557 000 t réalisées en 2006/07.

Pays: 
Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +