05 octobre 2015 - 09:30 |

Top départ de la campagne cacaoyère au Ghana avec un prix en hausse de 21%

 Le Ghana ambitionne une reprise de la production de cacao pour la campagne 2015/16, qui s’est ouverte le 3 octobre. «Cette année, si tous les facteurs sont favorables en particulier les conditions météorologiques, nous nous attendons à 850 000-900,000 tonnes », a déclaré Stephen Opuni, directeur général du Cocobod ajoutant que « Toutes les projections sont sujettes à révision ».

Les prix au producteur augmente de 21,4% pour s’établir à 6 800 cédis (€ 1 621) la tonne, contre 5 600 cédis en 2014/15. Un prix supérieur à celui de son voisin, la Côte d’Ivoire, qui avait été aussi fortement relevé dépassant pour la barre très symbolique de FCFA 1000 le kilo, soit € 1524 la tonne (Voir CommodAfrica). Une hausse du prix pour tenter de dissuader la contrebande du cacao.

En 2014/15, le prix au planteur au Ghana avait aussi relevé  mais une partie du cacao avait continué à passer en Côte d’Ivoire, en raison de l’inflation, 17,3% en août, ainsi que  de la dépréciation du cédis par rapport au dollar.

En annonçant, le prix au producteur, le vice-ministre des Finances, Cassiel Ato Forson, a également indiqué que le gouvernement avait mis en place un fonds de stabilisation pour atténuer les risques consécutifs à une baisse des prix internationaux du cacao.

Les chiffres définitifs de la production de cacao en 2014/15 ne sont pas encore publiés mais les achats ont totalisés 735 000 tonnes le 24 septembre. 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +