05 novembre 2019 - 14:55 |

La production africaine de café, en hausse de 5% en 2018/19, glisserait en 2019/20

La production mondiale de Robusta devrait encore grimper de 1,5% sur la campagne 2019/20 qui vient de démarrer alors que celle d'Arabica baisserait de 2,7%, selon les dernières prévisions de l'Organisation internationale du café dont le rapport mensuel est paru aujourd'hui. L'écart de volumes entre les deux variétés de café se ressert encore un peu, la production d'Arabica étant ainsi attendue à 95,68 millions de sacs de 60 kg (Ms) et celle de Robusta à 71,72 Ms, soit un écart de 23,96 Ms ; il faut remonter à 2015/16 pour retrouver une différence similaire, à 23,67 Ms. En 2016/17 cet écart était de 45,6 Ms, en 2017/18 de 32 875 Ms et en 2018/19 de 29,643 Ms.

Au niveau mondial, tous cafés confondus, la production est estimée à 169 Ms en 2018/19, soit une hausse de 5,4% par rapport à 2017/18. Mais elle glisserait de 0,9% en 2019/20, à 167,4 Ms. L'OIC estime la récolte africaine, Arabica et Robusta confondus, en hausse de 5,3% en 2018/19, à 18,3 Ms. Quant à 2019/20, elle baisserait de 0,6% à 18,2 Ms, avec une hausse de 1,2% attendue en Ethiopie à 7,55 Ms et de 1% en Ouganda à 4,75 Ms. Mais elle baisserait de 4,1% en Côte d'Ivoire, à 2 Ms. L'OIC rappelle que la récolte ivoirienne avait bondi de 41,6%, à 2,09 Ms en 2018/19. La filière en Tanzanie accuserait, quant à elle,  une chute de 17,9% à 924 000 sacs en 2019/20.

La consommation mondiale de café ralentit sur le long et court terme. L'OIC souligne que sur ces dix dernières années,  la croissance annuelle moyenne était de 2,1% alors qu'elle est estimé à 1,7% en 2018/19 et à 1,5% en2019/20. Sur ces deux campagnes, dernier et en cours, elle serait de 165,35 Ms et de 167,9 ms. La demande africaine progresserait de 1,8% en 2019/20, à 11,94 Ms.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +