06 janvier 2017 - 16:30 |

La chute du cacao et le Brexit font chuter Euromar et tremblerTransmar

Transmar Commodity, filiale de la maison de négoce américaine Transmar Group, s'est mis le 31 décembre sous la protection du chapitre 11 du Code américain des faillites, afin de restructurer ses dettes qui s'élèvent à $ 413 millions, selon le document du tribunal de New York, juridiction dont dépend le groupe spécialisé dans le cacao.

Des dettes qui seraient essentiellement le fait  des déboires financiers tout au long de 2016 de son pôle d'activité européen, l'allemand Euromar Commodities GmbH, qui, début décembre, a déclaré son insovabilité.

Rappelons que Transmar est un acteur et transformateur majeur de fèves de cacao avec des opérations sur tous les continents. Des fèves que lui fournissait en grande partie Euromar à partir de son usine à Fehrbellin, près de Berlin, avec des volumes qui avaient connu une forte croissance entre 2013 et 2015.

Mais en 2016, le groupe allemand a été victime de la forte chute des cours mondiaux du cacao et de la forte volatilité de la livre sterling, notamment liée au Brexit, peut-on lire dans les minutes du tribunal de New York. Apparemment, Euromar se serait insuffisamment couvert pour pouvoir fianncer sa croissance rapide et n'a pas pu redresser seul la situation lors du renversement de tendance du marché.

Euromar aurait alors essayé de sauver sa situation en appelant à l'aide Transmar Commodity qui, de ce fait, se serait aussi endetté. Euromar aurait aussi eu le soutien du géant japonais du négoce Itochu, qui, en février dernnier, avait pris des participations dans Transmar Group et donc qui détient partiellement Euromar et Transmar Commodity, rapportait mercredi le Wall Street Journal.

Le 20 décembre dernier, des négociations étaient toujours en cours entre l'allemand et ses créanciers afin de sauver l'entreprise.

Rappelons que Transmar est une entreprise familiale privée créée en 1980 par le trader en cacao Peter G. Johnson. Son fils, Peter B. Johnson dirigeait Euromar et a démissionnée en décembre.

Secteurs: 

Newsletters

Inscrivez vous à notre Newsletters

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +