06 avril 2016 - 09:15 |

Hausse des ventes de Barry Callebaut mais baisse des bénéfices

Le géant suisse du cacao et du chocolat, Barry Callebaut, annonce ce matin un volume de ventes de chocolat supérieur au volume enregistré sur le marché du chocolat en général sur les 6 mois à fin février 2016, mais un bénéfice net en recul.

Ses ventes progressent de 4,5%, à 933 327 tonnes (t) contre 893 400 t sur la période correspondante de l'exercice précédent et ses recettes de 5,6%, à 3 424,3 millions de francs suisses (Fs., € 3 146,3 millions). Rappelons que Barry Callebaut fabrique du chocolat qu'il vend, mais aussi toute la gamme des produits du cacao, allant de la fève, au beurre, poudre et liqueur ("Global Cocoa"). Si les ventes de chocolat ont bien performé, le volume des ventes du segment Global Cocoa a enregistré un recul de 7,8 % à 229 407 t. Ceci résulte de l’abandon intentionnel des contrats les moins rentables, notamment certains accords à long terme portant sur des ingrédients qui n’ont pas été renouvelés, et au vu des conditions toujours difficiles du marché des produits à base de cacao et de l’accent mis sur le fonds de roulement, explique le groupe.

De bonnes performances sur des marchés en berne

Les ventes de Barry Callebaut dans la région Europe/Proche Orient/Afrique ont augmenté de 6,5%, à 411 881 t alors que, de façon générale, le marché de la confiserie en Europe baissait de 2,2%, précise le groupe. Dans les Amériques, les ventes du groupe ont progressé de 13,4%  à 251 151 t alors que ces marchés, globalement, ont glissé de 3,7%. En Asie, le groupe a vendu 12,6% de plus de produit en parallèle à une contraction ambiante de 1,7%

Ceci dit, le bénéfice net chute de 18,5% en francs suisses, à Fs 107,9 millions. En cause, des dépenses plus élevés, la fiscalité et l'impact d'un franc suisse fort ; en monnaies locales, cette baisse est de 12,5%..

"Nous avons enregistré de solides résultats malgré des conditions de marché très difficiles. Notre croissance en volume représente une performance vigoureuse et régulière. Notre chiffre d’affaires reflète l’impact négatif prévu de la faiblesse du marché des produits à base de cacao et un effet de change négatif important. Notre recherche d’une ‹croissance intelligente› donne de bons résultats", explique son directeur général Antoine de Saint-Affrique.

Le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) s'est contracté de 8,4% en franc suisse mais que de 0,3% en d'autres devises, à FS 200,7 millions, affecté par des coûts de restructuration liés au projet Cocoa Leadership, notamment la réduction de sa voilure de fabrication en Thaïlande et Malaisie, et  des investissements dans le département ventes et marketing.

Mais la dette nette du groupe est en baisse de 14,1% à Fs. 1538,2 millions en raison de besoins moindres en financement du Groupe pour son fonctionnement et ses investissements, ce qui lui a permis d'améliorer sa trésorerie, à Fs. 220,4 millions, se félicite-telle.

L'année restera difficile

Au cours de ces six premiers mois de l’exercice du groupe, les prix mondiaux du cacao ont augmenté de 4%, passant de £2126 le 1er septembre 2015 à £ 2212 la tonne le 29 février 2016 sur le marché à terme de Londres. Cette hausse s’explique par un léger déficit attendu au cours de la saison 2015/16, imputable principalement à des récoltes moins abondantes en Côte d’Ivoire, au Brésil et en Indonésie, souligne le groupe. Un environnement macro-économique défavorable a initialement déterminé une baisse importante des prix du sucre sur le marché mondial, avant d’opérer une correction haussière à la faveur d’une offre plus restreinte et de l’activité liée aux fonds. Les prix du lait en poudre ont chuté pour atteindre leur niveau le plus bas depuis six ans, principalement en raison d’une forte augmentation de la production et d’un ralentissement parallèle de la croissance de la demande mondiale.

"Comme prévu, l'année restera difficile du point de vue de la rentabilité, en raison de la situation actuelle du marché des produits à base de cacao", a souligné Antoine de Saint-Affrique.

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +