06 avril 2020 - 17:31 |

La plupart des usines de cajou sont en train de fermer, selon n'kalô

Sur le marché international de la noix de cajou, la tendance reste baissière même si la consommation reste excellente en occident. La plupart des usines indiennes ou vietnamiennes ont fermé ou sont en train de se préparer à le faire, souligne n'kalô dans sa lettre hebdomadaire d'information sur le marché de la noix de cajou. "Les stocks d’amande disponibles à leur niveau sont soldés pour générer du cash mais très peu d’entre-elles acceptent de signer des contrats forward pour l’exportation au-delà du mois de mai", explqiue n'kalô.

Les contrats de noix de cajou brute sont soit annulés, soit décalés, lit-on dans le rapport, ce qui fait que les exportations sont pratiquement à l’arrêt. Certains exportateurs détenant des stocks proposent leur marchandise entre $ 800 et 1000 la tonne pour des expéditions en mai." La majorité des exportateurs comme des importateurs préfèrent surtout ne pas s’engager sur cette période incertaine, donc ces valeurs sont peu significatives", précise le spécialiste.

Pays: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +