06 avril 2021 - 16:00 |

En Guinée Bissau, la campagne de commercialisation de la noix cajou démarre le 7 avril

La campagne de commercialisation de la noix de cajou en Guinée Bissau s’ouvrira officiellement demain avec un prix  minimum de référence pour le producteur fixé à FCFA 360 (€0,54) le kilo, en baisse de 4% par rapport à 2020 (FCFA 375 le kilo). Le conseil des ministres a été aussi fixé l’assiette fiscale pour les exportations de noix de cajou à $850 (€720)  la tonne. 

Contrairement à l’année dernière, la campagne de commercialisation démarre en temps et en heure. En 2020, en partie en raison de la Covid-19 mais aussi de la situation politique, la campagne de commercialisation n’a démarré que le 22 mai (Lire : Guinée Bissau : le gouvernement met FCFA 15 Mdrs pour assurer la commercialisation de la noix de cajou) et a été décevante. En effet, la Guinée Bissau n’a exporté qu’environ 154 000 tonnes de noix de cajou, soit 20,9% de moins qu’en 2019, presque exclusivement à destination de l’Inde, deuxième transformateur mondial, selon les chiffres communiqués par l’Agence nationale du cajou (ANCA). En valeur, c’est un manque à gagner de l’ordre de FCFA 22,4 milliards (€34 millions) pour un pays dont c’est le principal produit d’exportation.

La production a aussi marqué le pas à 190 000 tonnes, contre 220 000 tonnes en 2019, tandis qu’environ 20 000 tonnes seraient passées en contrebande vers la Gambie, selon les estimations de n’kakô. 

Secteurs: 
Matières premières: 
Non
Énergies renouvelables: 
Non

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +