06 mai 2020 - 17:30 |

Au Mali, coupe sombre dans le prix au producteur de coton

Le couperet est tombé, le prix au producteur de coton au Mali est fixé pour la campagne 2020/21 à FCFA 200 le kilo pour le premier choix, soit FCFA 75 de moins qu’en 2019/20. Une baisse imputable à la chute des cours internationaux du coton au plus bas depuis 11 ans. Depuis le début de l’année, les prix du coton ont chuté d’environ 18% suite à la pandémie du Covid-19 avec les fermetures des usines textiles mais surtout l'effondrement de la demande, estimée à 12% sur l’année pour 2020 par le Comité consultatif international du coton (Lire : La Chronique Matières Premières Agricoles au 4 mai ), suite au confinement de la moitié de la population mondiale et sans reprise annoncée avec la récession économique en cours.

Avec un tel prix, peu incitatif, la production sera-t-elle au rendez-vous ? Pour la stimuler, le ministre de l’Agriculture, Baba Moulaye Haïdara, a précisé que le gouvernement maintenait pour la campagne 2020/21 la subvention de FCFA 10 milliards aux cotonculteurs et qu’elle serait transformée en bonus de FCFA 15 le kilo en fonction du montant produit sur la base de la campagne 2019/20, soit 700 000 tonnes. Une mesure qui devrait inciter les producteurs à maintenir leur niveau de production.

Le mois dernier, le département américain de l’Agriculture (USDA) tablait sur une hausse de 1% des superficies emblavées et de 1,5% de la production de coton (Lire : La production de coton au Burkina et au Mali en hausse en 2020/21 ?).

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +