06 juin 2018 - 15:30 |

FCFA 100 à 200 milliards de prêts cacao pèsent toujours sur les banques ivoiriennes

Les banques ivoiriennes ont du mal à panser leurs plaies suite à l'effondrement de quelque 40% des cours internationaux du cacao durant la campagne 2016/17 et jusqu'à début 2018. Elles essaient toujours de sécuriser le remboursement de prêts accordés à des exportateurs, notamment locaux, pour une somme estimée aller de FCFA 100 à 200 milliards (€ 152 millions à € 304 millions), rapporte Reuters.

D'ores et déjà, les banques ont décidé de ne pas accorder de nouveaux prêts cette campagne à certaines entreprises intervenant dans le secteur cacao. Les premiers impactés, sur la nouvelle campagne qui s'ouvrira début octobre, seront les petits exportateurs locaux.

Quelque 12 banques de la place sont touchées par cette crise, dont des filiales de banques étrangères comme la Société Générale, Ecobank, la SIB d'Attijariwafa, la Bicici de BNP Paribas, NSIA Bank ou encore BGFI.

Une grande partie des prêts bancaire a été utilisée pour acheter des fèves de cacao qui n'ont pas été exportées ou qui sont restées entreposées ou encore qui ont été vendues à perte, a expliqué un autre banquier.

Secteurs: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +