06 septembre 2018 - 19:14 |

Dévaluation de la roupie, une aubaine mesurée pour les exportateurs agricoles de l’Inde

La dévaluation de la monnaie indienne, la roupie, profite aux exportateurs de produits agricoles mais ces derniers restent toutefois prudents. « Les exportateurs signent des contrats moins importants en raison des fluctuations monétaires et de la nouvelle récolte. La roupie est passée de 68 roupies à 71 roupies pour un dollar au cours du dernier mois. Les exportateurs qui n'ont pas réservé de devises à l'avance en profiteront le plus", indique Vijay Setia, président de All India Rice Exporters Association.

Même analyse sur la modestie des contrats pour Anuj Gupta, vice-président adjoint de la recherche sur les matières premières chez Angel Commodities Broking qui constate aussi que « Les exportateurs retardent les commandes à l’exportation car ils s’attendent à une nouvelle baisse de la roupie par rapport à 73-74 roupies pour un dollar, ce qui donne un avantage de prix plus élevé au moment de la livraison des marchandises ».

Pour le président de la Cotton Association of India, Atul Ganatra, la dévaluation de la monnaie a profité aux exportateurs mais dès la signature des contrats ils couvrent leurs positions en dollar.

La roupie indienne s’est dépréciée de près de 4% au cours du dernier mois et de 12% depuis le début de l’année. L'Inde est l'un des principaux exportateurs de coton, de riz, de farine de soja et d'arachide.

Filières: 

Publicité

Votre publicité sur notre site

En savoir +